Briançon

 

 

 

 

 

 

 

À l'époque romaine, Briançon (en latin Brigantio) ou Brigantium fait partie des Alpes Cottiennes, gouvernées un temps par le roi Cottius, et c'est un point de passage essentiel sur la route Turin-Arles (Voie Domitienne). L’agglomération s’étend sur environ 25 ha, et est dotée d’un amphithéâtre[5]. Elle est appelée castellum Virgantiam par Ammien Marcellin .

Après les invasions barbares du IVe au IXe siècle, la ville romaine Brigantium se replie sous la protection du piton fortifié qui domine l'étroite vallée de la Durance. Faisant partie de la Lotharingie (traité de Verdun), elle passe ensuite dans le Saint-Empire romain germanique[6]. Elle est donnée aux comtes d’Albon en 1040 (futurs Dauphins de Viennois), elle occupe alors la moitié nord de son assise actuelle et un quartier, aujourd'hui disparu, situé sur l'emplacement du Champ-de-Mars,son essor, symbolisé par l’érection d’un beffroi (avant 1539[12]) est considérablement ralenti par les guerres d'Italie et de guerres de religion.

Lors des guerres de religion, Briançon repousse un premier siège de Lesdiguières en 1580[15]. Après l’assassinat de son capitaine Jean Louis Borel[15], la ville se rend à Lesdiguières le 6 août 1590.

En 1624, un incendie survient en plein hiver, alors que l’eau du Béal est gelée. Il dure cinq jours et détruit 80 % de la ville[17]. En janvier 1692, un autre incendie est encore plus destructeur, à cause des grands approvisionnements qui avaient été stockés en ville par l’armée : seules quelques maisons, le couvent des cordeliers, le grenier à sel et l’hôtel du vibailli subsistèrent

En 1815, lors des guerres napoléoniennes, la ville résista aux assauts des Alliés et le second traité de Paris fut signé sans que la ville eût capitulé.

Sous la monarchie de Juillet, le château est détruit et remplacé par le fort du Château.

 

 

Briançon panorama

 

 

 

Briançon

 

 

 

Église Notre Dame (ancienne collégiale ,Classée au titre des monuments historiques)

 

 

La porte de Pignerol

 

 

les remparts

 

 

 

 

 

Créer un site
Créer un site