Méthode d'arrosage

 

 

 

                     

 

 

Qu'est-ce que le bassinage ? 

Le bassinage n'est pas l'action de le faire tremper dans une bassine , mais consiste à arroser en pluie fine, par le sommet de l'arbre (pour la majorité des espèces) jusqu'à l'écoulement de l'eau par les trous de drainage. Les feuilles sont ainsi nettoyées de la poussière et de nombreux parasites.
Certaines espèces n'apprécient pas ce type d'arrosage. L'arrosage se fait alors directement sur le substrat.
Ne pas bassiner le feuillage des arbres sensibles à l'oïdium (chêne, érable, ...), trop d'humidité fini par nuire...
Éviter le bassinage sur les arbres en période de floraison, arroser directement sur le substrat.

Quelle est la fréquence d'arrosage ?

Comme l'être humain... quand il a légèrement soif !
Pour un bonsaï, il faut laisser la surface du substrat légèrement sécher en surface.
En hiver, l'arrosage se fait de préférence le matin (moins de risque de gel) et rarement, selon l'exposition aux intempéries.
Au printemps, la fréquence peut être tous les 2 jours, 3 jours ou tous les jours...
En été, tous les jours ou plus, selon le substrat...
Cette fréquence est variable d'un arbre à l'autre, d'une région à l'autre. Elle varie selon la chaleur, la lumière, les pluies, la taille du pot... (plus petit = arrosage plus fréquent)

Quel type d'eau pour arroser ?
L'eau de pluie  par excellence


Vous n'avez pas d'eau de pluie ? 
L'eau du robinet : sans aucun problème, même les plus calcaires. Sauf... pour les espèces acidophiles, un traitement complémentaire en fer de la plante doit être fait. (Voir les fiches techniques les concernant, style azalées...)
Le chlore ne pose pas trop de problème, le calcaire fait des dépôts blanchâtres mais inoffensifs. Un brossage à la brosse à dent et cela disparaît 
L'eau minérale en bouteille mais:

Onéreuse
Pas d'avantage par rapport à l'eau du robinet ,Pour un arbre, pourquoi pas? Mais pour 10... ou pour 20!!!!!


Méthode d'arrosage avec terreau ou substrat peu drainant :

Le terreau a la fâcheuse tendance à devenir hydrophobe quand il sèche. C'est à dire que l'eau ne le pénètre plus et glisse sur lui, pour finalement passer par les coté de la motte, sans l'humidifier à coeur.
Dans ce cas, ET UNIQUEMENT dans ce cas, il faut tremper le pot.
Prenez un récipient plus grand que votre pot.
Déposez-y votre pot
Remplissez doucement, sans mettre d'eau sur la terre (le substrat) et arrête quand l'eau affleure les bords extérieurs.
Quand l'eau arrive naturellement, par capillarité, à la surface du terreau, vous le laissez 5 minutes environ puis vous l'égouttez en le sortant et en l'inclinant légèrement. Laissez ainsi un bon quart d'heure.
Ensuite, attendez que la surface sèche légèrement (de 1cm à +, selon la profondeur de votre pot).
Une fois sèche, arrosez une première fois pour humidifier la surface. Quelques minutes après, vous pouvez arrosez copieusement, mais doucement, jusqu'à ce que l'eau s'écoule par les trous de drainages.

Laissez sécher... puis recommencer, toujours par bassinage.

En cours de saison, il sera obligatoire de refaire des trempages. La fréquence dépend de votre arbre.

Méthode d'arrosage un substrat drainant (akadama, pouzzolane, pumice et autre) :
Arroser par bassinage jusqu'à l'écoulement de l'eau par les trous de drainage. En été, vous pouvez le refaire 10 mn après le premier jet, mais ce n'est pas une obligation.

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement