DÉBUT D'UNE PASSION

 


 

 

Il y a 5 ans lors de mon retour en Bretagne, j'ai rencontré un de mes amis peintres, nous ne nous étions pas revu depuis 15 ans.

José avait découvert les bonsaïs et il avait une superbe collection de bonsaïs occidentaux, cette collection était superbe, devant mon air admiratif, José m'offre un de ses bonsaïs avec moulte recommandations : arrosage, situation dans mon jardin, il ne pas pas recommandé de lui chanter une berceuse le soir, mais c'était à la limite!!!!!!!!!!.

Le printemps suivant,  j'ai demandé de l'aide à mon ami José pour le rempotage de mon premier bonsaï.
Il a été enchanté et etonné à la vue de celui-ci, il m'a complimenté et j'ai eu droit à mon premier cours sur les bonsaïs (dépotage, comment deméler les racines, taille des racines, taille des branches et rempotage).
Ce bonsaï était un cotoneaster à fleurs roses, ensuite pour m'encourager dans cette voie, José ma offert 3 nouveaux bonsaïs et avec un petit ton taquin il a ajouté "tu vas voir dans quelques années tu en auras autant que moi".

C'etait vrai !!!!!! et me voila en Mai 2008, à 69 ans 1/2 avec 50 bonsaïs et pré-bonsaïs!!!!!!.

Aujourd'hui 21 Septembre 2008, je viens de découvrir que ma famille de (bonsaïs, pré-bonsaïs et boutures c'est agrandie dans mon jardin.
Les occidentaux sont remis en terre avec leurs mottes.
Au début de l'automne cette année, en raison des baisses de t° j'ai un peu d'avance .
Dans ma véranda
il y a les asiatiques, oliviers, certains fruitiers (pêchers, citrus etc.....)il y a 33 bébés!!!!! et environ 52 dans mon jardin, soit un total de 85 bébés!!

 Mes premiers bonsaïs offerts par mon ami José 5 ans après :

 

           Acer  Plmatum (érable) 12 ans                            Hêtre commun 15 ans

 

         Cotonéaster a feurs roses 7 ans                Carpinus Belutus(Charme) 15 ans

 

Bien sûr cela demande de la patience et surtout un petit apprentissage qui est à la portée de tous .
"Pour les jeunes "  le plaisir de créer et de voir son travail évoluer au fil des ans et pour "les moins jeunes" un grand nombre de personnes à la retraite cherche un loisi, celui ci est particulièrement agréable.
Par contre, cela demande une fenêtre si vous n'avez pas de jardin ou un petit emplacement dans votre jardin.

Je rencontre parfois des personnes qui me disent " je n'ai pas la main verte"!!!!!!!!!.
En réalité ceci est faux, ces même personnes ont un animal de compagnie chien ou chat, ces animaux dépendent de vous pour la nourriture, la boisson, les sorties si vous étes en appartement.
Un bonsaï c'est exactement la même chose, il dépend entiérement de  vous s'il a soif,  il faut l'arroser, pour le faire grossir.
Il faut lui donner à manger, le mettre dans une terre qui lui convienne pour qu'il trouve les élément nécéssaires, azote etc..., ou lui mettre de l'engrais. Le sortir. 
Printemps, été, automne le mettre dans un endroit ombragé ou veiller qu'il ne soit pas en plein soleil et en hivers, le protéger du froid.

Le bonsaï aussi est un compagnon, il faut l'écouter, savoir quand il a soif ou faim, mais quel plaisir de voir apparaître les bourgeons et les premiéres feuilles ou fleurs.
Lorsque vous serez en promenade, vous regarderez la nature avec des yeux différents, et à chaque promenade il y aura de nouvelles découvertes.

Marc nous a quitté Septembre 2012, il m'a transmis le savoir faire, la passion pour les bonsaïs.
Les "bébés ont grandi...Les plus grands me donnent aussi beaucoup, par la vie qui se renouvelle chaque année, leurs bourgeons, leurs fleurs.
C'est un peu comme si Marc était toujours là.
Josiane.

Mis à jour le 25 Janvier 2016.

 

 

 





 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement